L’optimisation de l’ambulatoire

«La Direction Générale de l’offre de soins veut augmenter l’activité ambulatoire et passer d’environ 40 % des actes de chirurgie réalisés en ambulatoire à 50 % en 2016»

Les établissements sont incités par  des différentes autorités de tutelles à développer cette pratique dans le cadre d’une réflexion globale et cohérente.
→ Les impacts positifs de la chirurgie ambulatoire ne sont plus à démontrer, toutefois de nombreux freins persistent et les professionnels ont besoin d’un accompagnement pour réorganiser leur activité chirurgicale en obtenant l’adhésion de l’ensemble des acteurs concernés.
→ Que ce soit pour rappeler les fondamentaux du fonctionnement d’un service ambulatoire et les mettre en lien avec une démarche opérationnelle, effectuer une évaluation des pratiques professionnelles pour les optimiser, ou bien engager une politique de partenariat et de travail en réseau avec les acteurs de la médecine de ville, notre équipe d’intervenants professionnels de terrain peut accompagner les structures dans leur conduite du changement et dans la formation de leurs professionnels aux spécificités de l’activité ambulatoire :
L’infirmière en service de chirurgie ambulatoire
L’aide soignante en service de chirurgie ambulatoire

Emmanuel Cassanas, Président du GROUPE DOXEA e.cassanas@groupedoxea.com