Actualités

Le DPC des infirmiers Libéraux

Logo Doxea Santé

LA FORMATION POUR LE PLUS GRAND NOMBRE

« Le Développement Professionnel Continu, une obligation de formation pour tous les professionnels de santé, salariés et libéraux »

→ Contrairement à la Formation Professionnelle Continue (FPC) qui n’impliquait ni obligation, ni continuité, le DPC, mis en place depuis le 1er janvier 2013 dans le cadre de la loi HPST (Loi n°2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires), est une obligation de formation qui s’effectue à présent tout au long de la vie professionnelle.
→ Comme le précise Monique Weber, Directrice Générale de l’OGDPC, toutes les professions de santé sont concernées par le DPC, quel que soit le mode d’exercice, salarié ou libéral, y compris les IDEL remplaçantes ne possédant pas de carte de professionnel de santé.
→ Le DPC comporte deux volets, l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) et la formation, qui doivent permettre d’améliorer la pratique de l’infirmier ainsi que la qualité et la sécurité des soins. Aujourd’hui, 6.000 infirmiers libéraux (sur plus de 80.000 en exercice) ont créé leur compte sur mondpc.fr et 4.500 sont d’ores et déjà inscrits à un programme de DPC.

→ Le suivi du DPC s’effectue sur le site mondpc.fr. Il permet à chaque professionnel de santé libéral de gérer son programme directement en ligne. Une fois que le professionnel de santé a créé son compte, il peut :
  • visualiser les formations ;
  • s’inscrire à un programme de DPC ;
  • évaluer en ligne le programme de DPC suivi ;
  • demander l’indemnisation de son DPC.
→ Chaque infirmier libéral dispose en effet d’un forfait annuel de 1.065 euros afin de se former. Par ailleurs, Monique Weber ajoute : on ne raisonne plus en nombre de jours. Il faut s’appuyer sur les limites du forfait. Au-delà de 1.065 euros, la formation n’est plus prise en charge par l’OGDPC. L’obligation de formation des infirmiers libéraux est contrôlée par l’Ordre National des Infirmiers et celle des salariés par les ARS.
Source : http://www.infirmiers.com/votre-carriere/ide-liberale/dpc-un-imperatif-pour-les-infirmiers-liberaux.html

EVENEMENTIEL : Journées Nationales des Infirmières Libérales / JNIL

« Bravo, aux organisateurs qui peuvent se féliciter d’avoir réuni plus de 400 infirmières pour cette première édition »

DOXEA SANTE était présent sur les premières journées Nationales dédiées aux infirmières libérales les 3 et 4 avril 2014, à Issy Les Moulineaux. Elle y a animé avec succès un atelier URGENCES et vous donne déjà RDV pour la prochaine rencontre en 2015.

OGDPC

Une manifestation prise en charge au titre du DPC  : les Journées Nationales des Infirmiers Libéraux se déroulent sur deux journées comportant chacune un programme DPC. En participant aux JNIL, vous pouvez donc valider votre obligation annuelle de formation, faire prendre en charge vos frais de participation, et également bénéficier par l’OGDPC d’une indemnisation.

Revivez les temps forts des JNIL 2014 en image et en vidéo

Revivez les JNIL en images 

Revivez les JNIL en vidéo

Source : www.jnil.fr

L’évaluation externe

« À destination des établissements et services sociaux et médico-sociaux, l’évaluation externe est une des exigences mise en place par la loi 2002-2 du 2 janvier 2002 »

→ Elle a pour objectif de porter un regard extérieur sur les prestations qui sont délivrées par ces établissements, au regard des missions qui leur sont confiées par les autorités de tutelles.
→ Cette évaluation s’intègre dans une démarche continue d’amélioration de la qualité et fait suite à une évaluation menée en interne.
→ Il s’agit d’un temps dédié qui doit permettre à l’établissement  et à l’ensemble des membres de son équipe d’entreprendre une démarche collective en favorisant le dialogue interne entre les acteurs des différents niveaux de responsabilité et le dialogue externe avec les différents partenaires de la structure.
Les objectifs de l’évaluation externe doivent permettre :
• de porter une appréciation globale sur l’activité et la qualité des prestations au regard du projet d’établissement, de sa mise en œuvre et de l’ouverture de celui-ci sur son environnement institutionnel, géographique, socio- culturel et économique;
• d’apprécier la personnalisation de l’accompagnement;
• de vérifier que la garantie des droits des usagers est respectée.
→ Le cadre de référence utilisé reprend essentiellement les références législatives majeures et les Recommandations de Bonnes Pratiques de l’ANESM qui concernent les activités et les missions de l’établissement.
→ La méthodologie de l’Evaluation Externe respecte le décret n° 2007-975 du 15 mai 2007, dont les modalités pratiques et le déroulement opérationnel  sont évoqués au cours d’un entretien préalable avec le directeur de l’établissement et précisés dans une convention qui contractualise la mission.

Dominique Paul Couas, Chef de projet DOXEA CONSEIL d.paul-couas@groupedoxea.com

L’optimisation de l’ambulatoire

«La Direction Générale de l’offre de soins veut augmenter l’activité ambulatoire et passer d’environ 40 % des actes de chirurgie réalisés en ambulatoire à 50 % en 2016»

Les établissements sont incités par  des différentes autorités de tutelles à développer cette pratique dans le cadre d’une réflexion globale et cohérente.
→ Les impacts positifs de la chirurgie ambulatoire ne sont plus à démontrer, toutefois de nombreux freins persistent et les professionnels ont besoin d’un accompagnement pour réorganiser leur activité chirurgicale en obtenant l’adhésion de l’ensemble des acteurs concernés.
→ Que ce soit pour rappeler les fondamentaux du fonctionnement d’un service ambulatoire et les mettre en lien avec une démarche opérationnelle, effectuer une évaluation des pratiques professionnelles pour les optimiser, ou bien engager une politique de partenariat et de travail en réseau avec les acteurs de la médecine de ville, notre équipe d’intervenants professionnels de terrain peut accompagner les structures dans leur conduite du changement et dans la formation de leurs professionnels aux spécificités de l’activité ambulatoire :
L’infirmière en service de chirurgie ambulatoire
L’aide soignante en service de chirurgie ambulatoire

Emmanuel Cassanas, Président du GROUPE DOXEA e.cassanas@groupedoxea.com

La responsabilité Sociétale des Entreprises – RSE

« Un système de management performant – une valorisation de l’établissement »

 

La RSE est une méthode de management qui permet aux organisations d’appliquer les principes du développement durable au niveau environnemental, sociétal et économique et qui contribue  de ce fait à la santé et au bien-être de la Société. C’est un outil d’aide à la décision qui s’applique à tous les secteurs d’activité, et l’on peut considérer que les établissements de santé, de par les missions qui leur sont confiées, ont donc un devoir d’exemplarité dans ce domaine.
Intégrer la RSE à la gestion globale des établissements de santé est un défi que vont devoir relever leurs directeurs,  l’adoption de ce nouveau mode de gouvernance devant  leur permettre de prendre des décisions arbitrées, qui tiennent compte de leur impact à court, moyen et long terme, à travers une réflexion collaborative avec l’ensemble des parties prenantes.
La norme internationale ISO 26000 a pour objectif d’aider les organisations à contribuer au développement durable, en les encourageant à aller au-delà de la loi et à adopter dans l’ensemble de leur processus un comportement responsable.
À travers son activité de Conseil et de Formation, DOXEA SANTE, dans une perspective de déploiement progressif de la RSE, vous informe en temps réel sur l’évolution de ce système de management et vous accompagne pour préciser  avec vous les enjeux de cette démarche, son cadre normatif, ses aspects  juridiques et les outils associés à sa mise en oeuvre.

Dominique Paul Couas, Chef de projet DOXEA CONSEIL d.paul-couas@groupedoxea.com

La Une « OGDPC »

« Habilitation DPC définitive obtenu avec succès »

Organisme Gestionnaire du Développement Professionnel Continu dédié à tous les professionnels de santé 
Après avoir obtenu l’habilitation DPC définitive de DOXEA SANTE, la commission du 22 Mai 2014 a également validée notre département DOXEA PREVENTION.
Mon équipe et moi même sommes donc à votre disposition pour la mise en place de toute formation rentrant dans ce dispositif.

E. CASSANAS, Directeur Général du GROUPE DOXEA